ItalianSpanish English/American Comming soon Français Deutsh Spain
AccueilNous contacterL'actualitéL'agendaNos partenairesQui sommes nous ?
L'Essentiel
Actualité
Agenda
Astro-hippique
Le coin des artistes
Interview & "reportages"
Adresses utiles
Mots croisés
Le courrier des lecteur

 
Le Cheval de A à Web
Les origines
La race
La discipline
Cheval, qui es-tu ?
Allô docteur !
Cheval en détresse
L'incroyable
 
Pratique Equestre
Aux petits soins
Autour du cheval
L'équipement
A cheval !
Les métiers
Equitation d'extérieure
Testez vos connaissances
 
Gratuit
Espace téléchargement
Jeux
 
Divers
  Devenir journaliste en herbe
Partenaires & récompenses
Présentation FLASH

Le coin des artistes de janvier 2000
Auteur   Dessin  Poème   Témoignage

Un auteur

"La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats ; aussi intrépide que son maître, le cheval voit le péril et l'affronte".

Auteur du dix huit ème siècles Georges Louis Leclerc, comte de Buffon consacra une de ses œuvres à étudier et à traiter de " l'Histoire naturelle ", (Ouvrage qu'il rédigea en collaboration de 1744 à 1788). C'était un naturaliste et un écrivain français (1707- 1788). Une partie de son travail était dédiée aux animaux, notamment le cheval.

Remonter     

Un dessin

 


Nadine Berton, Février 1994

Remonter     



Un poème

Maître bien aimé

" Maître bien aimé,
Il y a des parfums dans la vie que l'on ne peut oublier,
Comme l'odeur des prés,
Parce qu'ils nous rappellent la naïveté, l'insouciance.

Il y a aussi des événements que l'on ne pourra effacer,
Qu'on voudrait laisser loin derrière !
Mais qui pourtant ont marqué notre vie.

Heureusement, il y a des personnes comme toi,
Mon maître bien aimé, qui nous montre que la vie,
ce n'est pas seulement un mélange de blanc et de gris,
mais tout un arc en ciel de couleurs.

Alors pour toi, maître bien aimé je souhaite :
" que les chevauchés de ton cœur,
T'emmènent au gré des galops,
Et s'arrêtent dans le pré du bonheur ".

Sophia Cataldo (février 1999)



Remonter     

Un témoignage

" Je n'étais encore qu'une gamine quand la passion du cheval m'a tendu les bras. C'est mon amie d'enfance qui m'a fait découvrir les premiers plaisirs des poneys : les premières chutes ! courir après eux dans les prés pour les attraper !. Comme j'avais des bonnes notes à l'école, ma mère

Avoir son cheval à soi, c'est un bonheur qui n'a pas de prix
m'a récompensée en m'offrant une carte de dix leçons. Puis encore dix et encore dix,... Seulement, pour mon âge, j'étais un peu grande pour les poneys, alors je suis passée à la taille au-dessus : les chevaux. Cette fois-ci, c'est moi qui ai entraîné mon amie avec moi. Je me souviens, la première fois que je suis montée à cheval, il était immense, mais avec un cœur énorme. Il était vraiment gentil. C'était le genre de cheval, à donner un petit coup d'épaule pour vous remettre en selle si il vous sentait glisser.

Ce que j'aime avant tout chez le cheval, c'est le lien que l'on peut entretenir avec lui. Ce n'est pas simplement le monter qui m'attire. Bien au contraire, j'aime m'occuper de lui, le panser, pailler son box, lui donner des carottes, le regarder parce qu'il a une belle anatomie, de grandes oreilles, de grandes dents et un joli derrière !. Et puis, cela m'a également permis d'apprendre à temporiser mon tempérament débordant d'énergie.

Puis un jour, de la monte classique, je suis passée à la monte américaine. En fait, depuis toute petite, j'ai toujours été fascinée par cette monte, par l'univers des cow-boys. Plus tard, je m'étais même jurée de m'acheter une selle western. Un vœu qui est exaucé aujourd'hui. Le déclic s'est produit lorsque j'ai fait une chute assez grave (épaule brisée) à l'obstacle. J'ai pris peur et j'étais complètement découragée. Bref, j'avais perdue toute confiance en moi. Malgré cela, j'ai continué à monter, mais mon épaule me faisait horriblement mal. A cela, s'est ajouté, une profonde lassitude de la monte en club. Celle-ci s'est accentuée au fur et à mesure des années. Sans doute, parce que la monte d'aujourd'hui, n'est plus celle que j'avais connue lorsque j'avais dix ans : on faisait les box, on les nourrissait, on les emmenait en pâture, en somme on était près d'eux et on partageait un peu de leur temps.

Puis un jour j'ai eu l'opportunité d'effectuer un stage de monte américaine. Là, quel soulagement ! mon épaule ne me faisait plus souffrir (le positionnement du cavalier est totalement différent). J'ai vraiment repris plaisir à monter à cheval. Puis un éleveur, m'a proposé de m'occuper d'une jeune jument Quarter horse. Au fil des mois, nous nous sommes liées d'amitié et j'ai réellement repris confiance. Un jour, mais je le savais depuis le départ, l'éleveur décida de mettre en vente cette jolie jument ! Mon cœur était brisé. Finalement, j'ai cassée ma tirelire et je l'ai achetée. Je ne le regrette absolument pas même si c'est énormément de responsabilités. Maintenant, je l'ai et je l'accompagnerais jusqu'à la fin de sa vie.

La petite jument (qui est un grand modèle pour un Quarter Horse) se nomme Ciska Blue Till. Elle prenait trois ans quand je l'ai acheté. Elle est née alezan, maintenant elle est grise ! Elle est très gentille, douce, un bon mental, du caractère et un peu têtue quand même.

Quel bonheur de la voire
s'épanouir au pré

M Pour moi, c'est comme si j'avais un gamin, enfin presque, tout du moins elle fait partie de la famille, au même titre que mon chien, Max, un Golden. Elle m'apporte beaucoup de bonheur, de la confiance. Elle a surtout développée une complicité avec mes pommes ! Je pense qu'elle est heureuse, toute la semaine elle est en pâture, le week-end je la monte et l'hiver elle retrouve son box, bien au chaud. Pour moi, la vraie place du cheval, c'est celui qui vit en liberté : ma jument s'en rapproche tout à fait ".

Catherine Huot (décembre 1999)     

Remonter     


 


  GRATUIT
Newsletter
Recevez l'essentiel
de l'actualité de l'équitation !
saisissez votre E-mail :
 
s'abonner


h
h


Galoway™ est une marque de Galoway Corporation- © 1999 - 2005, tous droits réservés.
N'hésitez pas à contacter le webmaster pour tout problème sur ce site.